Ingénierie de formation digitale

Avec un interlocuteur unique de A à Z, qui pilote nos équipes d’ingénierie de formation, nous vous accompagnons depuis la conception de votre projet de digital learning (e-learning, mooc, webinaires, classes virtuelles), jusqu’à son déploiement.

Notre méthodologie de gestion de projet agile vous permet de visualiser très tôt la formation et vous interagissez en permanence avec nos équipes, ce qui constitue une garantie de bonne fin, dans les délais et le budget imparti.

Détail des phases d’un projet de Digital Learning

La phase d’analyse doit préciser :

– Premièrement, qui sont les apprenants (démographie, connaissances préalables, contraintes, etc.) et comment souhaitent-ils apprendre.
– Deuxièmement, quels sont les acquis attendus des participants. Leur mesure déterminera le succès de la formation.
Troisièmement, quels sont l’objet d’apprentissage, les thèmes et les processus. Cela permettra, par conséquent, de découper le parcours en séquences.
– Quatrièmement, queles sont les modalités pédagogiques adaptées à la population cible ? Es-ce une formation présentielle, un dispositif mixte « blended-learning » (Présentiel + Digital Learning), ou bien une formation 100% digitale ?

En résumé, la phase d’analyse répondra par exemple aux questions suivantes : pourquoi cette formation, à qui s’adresse-t-elle et enfin, à quelle problématique répond-elle ?

Le synopsis

Le synopsis décrit la structure du parcours, en particulier les objectifs généraux et les objectifs spécifiques de la formation. De plus, il indique la stratégie pédagogique, le fil conducteur, les informations traitées, le découpage par modules et le choix des médias d’apprentissage.

La conception détaillée

Le document de conception détaillée décrit le contenu des modules. De plus, il précise les médias utilisés, animations, sons, vidéos, textes, etc. Il décrira par exemple les activités pédagogiques comme les questions et les choix proposés, ainsi que les commentaires sur les réponses. Le script (texte des pages) y figure et aussi les énoncés des activités “ouvertes” comme les fils de discussion ou les forums.

Le storyboard (ou prototype)

Le storyboard est une succession de planches de dessin ou de diapositives. Il présente les textes, les images,  les vidéos et les voix-off. Il précise le cheminement avec les introductions et les transitions avec les consignes précises pour le montage des écrans (ordre d’apparition des objets, fonctionnement des interactions, etc.).

Cette phase de digital learning, également appelée « développement » consiste à produire les contenus (vidéo, animations, infographies,etc.) et à assurer le contrôle qualité (cohérence, orthographe, etc.). Elle est décrite en détail dans la rubrique “Production vidéo et animations” du site. En voici le résumé :

• Produire les éléments multimédias (visuels, captation vidéo, voix-off, animations en motion-design, infographies, etc.).

• Créer les activités pédagogiques : exercices, quiz et autres interactions.

• Faire la mise en page (couleurs, polices, emplacement des éléments, etc.)

La diffusion des contenus, également appelée « médiatisation », consiste à intégrer les contenus sur une plateforme de LMS*, comme LearnX, par exemple, puis à la mettre à disposition des participants. Cette phase intègre également les activités pédagogiques comme les exercices, quiz et autres interactions sur la plateforme.

* Un LMS (Learning Management System) est une plateforme logicielle de diffusion de contenus multimédias, de suivi de données et d’événements d’apprentissage. En conséquence, la plateforme détermine ce qui a été vu et fait par les apprenants, à quel moment, pendant combien de temps et avec quels résultats.

Il s’agit d’évaluer l’atteinte des objectifs pédagogiques par rapport aux indicateurs définis en phase d’analyse, et de permettre aux apprenants de mesurer leur progression entre le début et la fin du parcours.

X